Raphaëlle Jean-Louis : membre du jury du concours des étudiants

Depuis plus de 20 ans, la MNH encourage et récompense les futurs professionnels de la santé et du social qui imaginent les solutions de demain. Cette année, elle leur a proposé de mener une réflexion collective autour du thème « L’information au patient ». Les prix seront remis jeudi 1er juin 2017 à l’occasion des 72èmes Journées CEFIEC. La MNH a rencontré les membres du Jury du concours 2016/2017.

Raphaëlle Jean-Louis
Raphaëlle Jean-Louis, 
infirmière et réalisatrice

MNH : Bonjour Raphaëlle Jean-Louis, merci d’avoir accepté d’être membre du jury de notre concours MNH des étudiants. Pouvez-vous vous présenter ?  

RJL  :  Bonjour, merci à vous, je suis ravie de faire partie du jury du concours MNH des étudiants. Après le Bac j’ai fait 1 an de Fac en psychologie, puis animatrice auprès des jeunes enfants, puis la formation d’aide-soignante et pour finir  infirmière. Depuis que je suis diplômée, j’ai assuré des CDD. Actuellement je suis sur un poste (CDD) d’infirmière coordinatrice dans un foyer de vie pour personnes handicapées.

Pour la partie réalisation, je viens de finir avec mon équipe la postproduction de mon dernier court-métrage professionnel « Quand vais-je te revoir ? ». D’ailleurs, bonne nouvelle, le film vient d’être accepté au Festival Short Film Corner de Cannes 2017, des projections-débat sont prévues dans certains cinémas. Sinon, je peaufine mon tout premier long-métrage qui suit une étudiante infirmière durant sa formation et  qui va faire face aux difficultés de terrain, le quotidien des soignants actuellement.

MNH : Vous êtes infirmière, scénariste, réalisatrice. Comment alliez-vous ces différentes passions ?

RJL  : L’organisation est le maitre mot. Sans organisation, je pourrai vite me laisser dépasser.  Après mon travail d’infirmière, j’endosse le travail de scénariste / réalisatrice, c’est beaucoup, beaucoup de travail, mais le plaisir est là !

MNH : Le thème de notre concours est « L’Information au patient ». Selon vous, quelle place l’Information au patient a-t-elle dans la relation soignant / soigné ?

RJL  : Ce thème a toute sa place dans la relation soignant/soigné, c’est le cœur de la relation justement.
Si on communique bien les informations au soigné, une relation de confiance se créer entre le soignant et le patient. Si cette information n’est pas transmise ou mal transmise elle peut avoir des répercutions  sur celle-ci et sur toute la prise en charge du soigné.

L'information au patient : c'est le coeur de la relation justement.

 

MNH :  Le 24 avril prochain, vous ferez partie du Grand Jury du Concours MNH pour noter et désigner le lauréat du Concours MNH des Etudiants. Qu’attendez-vous des travaux des étudiants ?

R JL : J’ai hâte de découvrir le travail des étudiants ! J’en attends une multitude d’idées avec beaucoup d’originalité ! Cela va être une expérience très enrichissante. Je trouve ça très intéressant de demander aux étudiants de réfléchir sur un thème en particulier afin de l’adapter sur le terrain, c’est très motivant pour un étudiant qui est sur la voie de la professionnalisation.

Propos recueillis par Aurélie Pasquier

Sur le même sujet