Jury du Concours MNH des étudiants : itv de Christine Lemetais

Depuis plus de 20 ans, la MNH encourage et récompense les futurs professionnels de la santé et du social qui imaginent les solutions de demain. Cette année, nous leur avons proposé de mener une réflexion collective autour du thème « L’information au patient ». Les prix seront remis jeudi 1er juin 2017 à l’occasion des 72es Journées CEFIEC. 

La MNH est allée à la rencontre des membres du Jury du concours 2016/2017. 

Christine Lemetais CEFIEC
Christine Lemetais, Directrice des soins, coordinatrice des instituts de formation aux métiers de la santé du Lot
Vice-Présidente du CEFIEC, en charge de la communication 

 

MNH : Bonjour Christine Lemetais, tout d’abord merci d’avoir accepté d’être membre du jury de notre concours MNH des étudiants. Pouvez-vous vous présenter ? 

CL : Je suis directrice des soins en charge des instituts de formations aux métiers de la santé (aide-soignant et infirmier) du département du Lot (Cahors et Figeac) depuis 2005. J’ai commencé ma carrière d’infirmière en 1978 au CHU de Rouen, puis j’ai été cadre de santé de 1988 à 2004, dans plusieurs services de soins et dans la formation initiale et continue. J’ai quitté ma région natale en 1994 pour m’installer dans la région Midi-Pyrénées.

MNH : Vous êtes vice-présidente du CEFIEC, en charge de la communication. Quelles sont vos missions ?

CL : En charge de communication pour le CEFIEC, je dois construire le plan de communication, l’animer et l’évaluer. J’anime également le réseau des correspondants communication, je superviser l’info cefiec, j’organise le jury des différents trophées. En missions « annexes », je dois également être force de propositions au sein du BNA, et écrire pour la revue info cefiec mais également pour Soins Cadres….

MNH : Comment alliez-vous votre fonction de Coordinatrice des instituts de formations aux métiers de la santé du Lot, et votre fonction au sein du CEFIEC ? 

CL : Je m’organise sur des temps dédiés mais je travaille beaucoup sur mon temps libre comme tous mes collègues impliqués dans la vie associative. Mon atout est certainement en lien avec la maîtrise de mon poste de travail actuel et l’aide apporté par mes proches coordonateurs de site.

MNH : Le thème de notre concours est « L’Information au patient ». Selon vous, quelle place l’Information au patient a-t-elle dans la relation soignant / soigné ?

CL :

La place de l’information est essentielle, elle l’a toujours été.

Cependant, les connaissances des patients évoluent en même temps qu’évolue la technologie, les patients ont accès à des informations par internet, les patients porteurs de pathologie chronique deviennent experts et sont en mesure d’expliquer eux même leur pathologie et savent ce qui est bon pour eux. Les soignants ne sont plus les uniques détenteurs du savoir, il y a plus d’équilibre entre celui qui sait et celui qui ne sait pas. Par ailleurs, les textes replacent le patient au cœur du dispositif où il est acteur de sa prise en charge. La démocratie en santé est un élément important d’où la mise en place d’un groupe de travail au ministère : institut de démocratie en santé.

MNH :  Le 24 avril, vous ferez partie du Grand Jury du Concours MNH pour noter et désigner le lauréat du Concours MNH des Etudiants. Qu’attendez-vous des travaux des étudiants ?

CL : J’attends des travaux originaux et pratico-pratiques. Mais je sais que les jeunes sont créatifs, volontaires, je ne suis pas inquiète du résultat.

 

Propos recueillis par Aurélie Pasquier
En charge du concours MNH des étudiants 
Sur twitter : @AurelPasq

Sur le même sujet