Jean-Pierre Berton : membre du jury du concours des étudiants

Depuis plus de 20 ans, la MNH encourage et récompense les futurs professionnels de la santé et du social qui imaginent les solutions de demain. Cette année, elle leur a proposé de mener une réflexion collective autour du thème « L’information au patient ». Les prix seront remis jeudi 1er juin 2017 à l’occasion des 72èmes Journées CEFIEC. La MNH vous présente les membres du Jury du concours 2016/2017.

 

Jean-Pierre Berton, administrateur MNH
Jean-Pierre Berton,
4ème vice-président du Conseil d'Administration MNH

 

MNH : Bonjour Jean-Pierre Berton, tout d’abord merci d’avoir accepté d’être membre du jury  pour notre concours MNH des étudiants. Pouvez-vous vous présenter ?  

JPB : Je suis à la retraite depuis trois ans. J’ai été diplômé infirmier de secteur en psychiatrie (diplôme qui a disparu en1992) et j’ai fait pratiquement toute ma carrière en pédopsychiatrie en internat puis en hôpital de jour. Même si je ne suis plus acteur du soin je continue à suivre de près l’évolution de cette discipline qui m’a toujours passionné.

MNH : Vous êtes élu MNH. Quelles sont vos missions ? 

JPB : Je suis vice-président de la MNH et je m’occupe, avec d’autres administratrices et administrateurs, plus particulièrement de l’action sociale de notre mutuelle qui regroupe la promotion de la santé, le handicap et l’entraide.

L’action sociale fait partie de l’ADN de notre mutuelle et nos adhérents font preuve d’une très grande solidarité avec ceux qui se retrouvent dans des situations difficiles tant financières, morales que  professionnelles.

Pour illustrer cet engagement la MNH consacre près de 10 millions d’euros pour son action sociale. 

MNH : Le thème de notre concours est « L’Information au patient ». Selon vous, quelle place l’Information au patient a-t-elle dans la relation soignant / soigné ? 

JPB : L’information au patient est primordiale, nous sommes dans une période de transformation, de transition des métiers de l’hôpital avec une place de plus en plus importante de la médecine connectée,  des nouvelles technologies et ce dans un environnement hospitalier qui se réorganise autour des GHT. Face à de tels bouleversements il me paraît plus qu’essentiel de ne pas oublier les premiers concernés, ce qui nécessite une attention particulière à l’information que l’on doit aux personnes hospitalisées. D’ailleurs on pourrait plutôt parler des informations aux patientes et patients car je pense que tous les actrices et acteurs de la santé sont concerné-es.

L'information au patient est primordiale.

 

MNH :  Le 24 avril prochain, vous ferez partie du Grand Jury du Concours MNH pour noter et désigner le lauréat du Concours MNH des Etudiants. Qu’attendez-vous des travaux des étudiants ? 

JPB : Les étudiants d’aujourd’hui seront les professionnels de demain à ce titre il me paraît évident de les confronter à ce qu’ils vont devoir affronter. Les sensibiliser, les mobiliser et les faire réfléchir sur tes thèmes tels que ceux que nous proposons tous les ans par le biais de notre concours fait souvent apparaître des réflexions, des propositions innovantes, intéressantes qui contribuent au bien-être des patientes, des patients mais aussi à celui des soignantes et soignants avec en plus le sentiment du travail bien ou mieux fait.

 

Propos recueillis par Aurélie Pasquier

Sur le même sujet