Concours MNH des étudiants : itv de Cécile Kanitzer, membre du jury

Depuis plus de 20 ans, la MNH encourage et récompense les futurs professionnels de la santé et du social qui imaginent les solutions de demain via le concours des étudiants. Nous sommes allés à la rencontre des membres du jury 2016/2017. 

Cécile Kanitzer
Cécile Kanitzer, FHF

MNH : Bonjour Cécile Kanitzer, tout d'abord merci d'avoir accepté d'être membre du jury de notre concours MNH des étudiants. Pouvez-vous vous présenter ? 

CK : Directeur des soins depuis 2004, je suis actuellement la conseillère paramédicale de la FHF. J'ai commencé ma carrière dans les années 80 comme infirmière de secteur psychiatrique. J'ai donc d'emblée exercé dans le "contexte de la relation" et encore aujourd'hui cela porte mes actions professionnelles. En psychiatrie, l'information au patient est complexe et c'est pour cela qu'il faut s'y consacrer avec conviction. D'une manière générale l'information au patient est une démarche tant éprouvante qu'essentielle et ceci quelques soient les environnements soignants. J'ai exercé en MCO (NDLR : médecine chirurgie obstétrique), j'ai été coordonnateur général des soins en CHU, je me suis beaucoup investie dans le secteur médico-social. Que ce soit pour des patients ou des résidents, des adultes ou des enfants, l'information est ce qui permet au final une relation soignant/ soigné au bénéfice du soin. 

MNH : Vous représentez la Fédération Hospitalière de France. Quelles sont ses missions ? 

CK : La Fédération Hospitalière de France est la représentation des employeurs publics. Ses missions sont de représenter les établissements adhérents et d'être force de proposition. Les valeurs de la FHF sont l'égal accès à des soins de qualité pour tous, la volonté d'innovation et d'excellence dans les soins, l'accompagnement, l'enseignement et la recherche, la continuité de la prise en charge. L'information au patient est fondamentale pour la FHF qui porte notamment cet engagement avec sa commissions des usagers.

MNH : Le thème de notre concours est L'information au patient. Selon vous, quelle place l'information au patient a-t-elle dans la relations soignant / soigné ? 

CK : Je pense que l'altérité est le concept fondateur du soin. Le soignant, qu'il soit paramédical ou médecin, le professionnel du système de santé, qu'il soit administratif, technicien, logisticien, ingénieur, quelque soit le métier qu'il pratique, mais dès lors qu'il est en relation avec un patient ou un résident, doit s'engager dans la relation de l'autre. Mais le patient aussi. 

Dans la relation soignant/soigné, chacun est responsable de l'autre.

Chacun doit reconnaître l'autre. Et chacun doit avoir un niveau d'information équilibré : le patient doit savoir ce que les professionnels connaissent de sa situation et les professionnels doivent savoir ce que les patients vivent de leur pathologie. J'ai grandi professionnellement avec les principes célèbres du "patient au coeur du système de soin" et "démarche participative". Je constate que le patient est parfois tellement au coeur de l'organisation des soins qu'il en devient une entité éloignée et que l'organisation des démarches participatives s'appliquent plus aux professionnels entre eux qu'aux professionnels avec les patients. Pourtant, nous savons nous organiser pour offrir au patient ou au résident sa place d'acteur essentiel de son parcours de soins autant faut-il pour cela que nous prenions le temps de l'informer de nos connaissances sur sa situation de santé, de nos actions, de nos craintes, doutes et aussi projets formulés pour lui, et le cas échéant avec son entourage choisi. 

MNH : Le 24 avril prochain, vous ferez partie du Grand Jury du Concours MNH pour noter et désigner le lauréat du concours MNH des étudiants. Qu'attendez-vous des travaux des étudiants ? 

Les étudiants sont notre avenir. J'espère qu'ils nous proposeront de l'audace et du bon sens pour ce qui bousculera si nécessaire nos pratiques pour mieux répondre à nos ambitions partagées de soins de qualité.
 
 
Propos recueillis par Aurélie Pasquier
@AurelPasq
Sur le même sujet