Blog et réseaux sociaux pour les aidants

Philippe, 51 ans, est aidant à temps plein pour ses deux parents de 89 et 93 ans. Depuis 3 ans, il partage avec beaucoup d'humour, de tendresse, parfois une pointe de cynisme mais jamais d'aigreur, son quotidien d'aidant sur son blog marreaboutdficelle.

En 2011, Philippe quitte son travail de responsable conception dans un bureau d’études dans l’automobile, un métier intéressant mais dans lequel il ne s’épanouissait pas complètement. Un bilan de compétences révèle des aptitudes fortes à travailler dans le secteur social. Philippe commence des démarches pour une reconversion, mais, à la même période, ses parents, atteints d’une maladie dégénérative mixte, nécessitent une aide de plus en plus importante. Sans hésiter, il décide de s’occuper d’eux à plein temps. « C’était une évidence, je ne pouvais pas envisager de les placer dans une institution et je ne voulais pas d’intervenants extérieurs pour s’occuper d’eux. » Grâce à l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) du Conseil général, en 2013, ses parents deviennent ses employeurs.

« Les réseaux sociaux et mon blog m'ont permis de créer des liens très forts avec d'autres aidants.»

En mars de la même année, Philippe crée un compte Twitter @JeSuisAidant, pour s’informer sur les réseaux d’aidants mais aussi sortir de son “isolement”. Il rédige un premier billet 24h de mon quotidien d’aidant. Et, belle surprise, le texte aux mots précis et à la plume alerte est relayé largement sur les réseaux sociaux. « Je ne m’y attendais vraiment pas. J’ai découvert ce goût pour l’écriture, moi le technicien qui complexait sur mes aptitudes rédactionnelles, mais aussi une belle communauté d’aidants dont fait partie Kat, créatrice du blog chroniqueshortensiennes. Elle est beaucoup plus militante que moi, au courant de toutes les lois et aides en matière d’aidants. C’est elle que j’appelle dès que j’ai une question un peu “technique”. Nous échangeons régulièrement depuis 4 ans, mais on ne s’est jamais rencontré. »

« Je trouve que les aidants manquent de reconnaissance et pourtant, la société compte beaucoup sur nous. » 

En 2015, Philippe lance son blog marreaboutdficelle, où il pose des mots sur les maux de ses parents et le quotidien d’aidant. « Mon blog m’a permis d’être repéré par des personnes qui défendent la cause des aidants. J’ai participé à une table ronde de bloggeurs investis auprès de personnes âgées, organisée par Laurence Rossignol - ex-ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits de la femme -. Depuis un an, je suis aidant-ressource à l’hôpital René-Muret (AP-HP) de Sevran. J’ai participé à la création d’un programme thérapeutique pour les aidants. J’interviens régulièrement lors d’ateliers pour apprendre le répit. Ce n’est pas que je sois meilleur aidant que d’autres, j’apporte seulement mon regard d’aidant. »

Lorsque l’on évoque justement les moments de répit, Philippe sourit. « Je n’ai pas pris une semaine de vacances depuis 4 ans et demi. Et quand j’ai un court moment de répit, et bien je vais animer des réunions d’aidants ». Mais où trouve-t-il la force pour tenir ? Dans le regard de ses parents, dans les échanges avec ses  “nouveaux amis virtuels” et, en forme de conclusion, glisse une petite histoire. « Ma mère a désormais beaucoup de mal à s'exprimer, surtout par des gémissements et des petits cris . Il y a quelques jours, au moment de la coucher, elle m'a dit, en fermant les yeux : Merci pour ce que tu fais.»

Propos recueillis par Paquerette Grange

2 aidants à “suivre”

Le blog de Philippe : https://marreaboutficelle.blogspot.fr/
Twitter : @JeSuisAidant

Le blog de Kat : http://chroniqueshortensiennes.blogspot.fr/
Twitter : @Kataidante

Un forum privé d'aidants avec lequel Philippe échange régulièrement - Aidants familiaux, naturels, bénévoles : https://www.facebook.com/groups/pausecafe.aidants/

Sur le même sujet