Assemblées générales extraordinaires MNH et MNH Prévoyance

Près de 300 délégués venus de toute la France se sont réunis le 18 octobre 2017 au Palais des Congrès d'Issy-les-Moulineaux et ont adopté après délibérations le rapport sur l'évolution de l'offre santé individuelle de nos adhérents en activité.

Dans son allocution de bienvenue, Gérard Vuidepot, président de la MNH, a rappelé que les mutuelles subissent actuellement un contexte économique tendu. En effet, elles s'organisent pour contrer la concurrence des grands assureurs et pour répondre à de nouvelles obligations règlementaires en se rapprochant les unes des autres, dans une logique parfois brutale.


Gérard Vuidepot, président de la MNH

De plus, l'augmentation de 2 euros du forfait hospitalier, décidée par le gouvernement, impacte fortement nos équilibres économiques et financiers.

C'est pourquoi la MNH s'adapte et innove pour servir son engagement originel au service de l'hôpital. Elle a décidé, comme elle l'a toujours fait, de prendre les devants !

Le conseil d'administration et tous les élus ont choisi de s'engager dans une profonde réforme des prestations et ont pris la décision de faire évoluer l'offre santé individuelle à destination des actifs en 2018, tout en restant fidèles à leur rôle de partenaires de vie des adhérents de la MNH et, au-delà, de l'ensemble de la communauté hospitalière.

Lors de la présentation du rapport sur l'évolution de l'offre santé individuelle des actifs, Jean-Pascal Pradel, secrétaire général de la MNH, a rappelé que depuis 2016 le marché de la complémentaire santé en général et de la MNH en particulier, s'est trouvé particulièrement bouleversé avec, notamment, la mise en place de :

  • l'Accord National Interprofessionnel (ANI) qui rend obligatoire l'adhésion à une complémentaire santé pour tous les salariés du privé,
  • Solvabilité 2, le nouveau régime prudentiel qui s'impose aux entreprises d'assurance et de réassurance européennes,
  • contrats responsables qui imposent un panier de soins minimum.


Jean-Pascal Pradel, secrétaire général de la MNH

Jean-Pascal Pradel a précisé : «Nos adhérents manifestent un intérêt certain pour une offre simple, lisible et souple. Outre la prise en charge des soins courants et de l'hospitalisation, ils attendent de leur mutuelle le maintien de salaire et la prise en compte des pathologies liées à leur profession, comme les rachialgies.»

Après une analyse faisant ressortir des disparités fortes aussi bien entre les catégories qu'entre les garanties, le conseil d'administration de la MNH a engagé une réflexion sur une évolution totale de l'offre santé individuelle en répondant aux attentes spécifiques des hospitaliers, au plus près de leurs besoins réels, en maintenant les objectifs suivants :

  • intervenir sur le niveau des cotisations pour répondre à la demande des adhérents et agir sur les démissions
  • rétablir les équilibres techniques entre les garanties et les catégories,
  • apporter au personnel hospitalier :
    - une offre simple, lisible, adaptable en fonction des besoins des différentes étapes de la vie, en recentrant l'offre MNH sur 4 garanties au lieu de 6 actuellement,
    - une offre "entrée de gamme" très compétitive au niveau tarifaire afin de répondre à la demande des plus jeunes.

Maurice Mouhet, vice-président de la MNH, a présenté le rapport sur le retrait de l'Union Mutualité Fonction Publique Action Sociale (MFPass) qui a actuellement en charge la gestion des activités de l'Institut Mutualiste Montsouris, de La Gabrielle, des Ateliers du Parc de Claye et du Centre Emergence Espace Tolbiac à Paris.

Ces propositions ont été soumises au vote des délégués MNH et MNH Prévoyance et adoptées à la majorité.

La MNH va continuer, toujours et encore, à adapter ses offres aux besoins évolutifs de ses adhérents en faisant preuve d'esprit innovant et en démontrant sa capacité d'adaptation.

Protéger et prendre soin de ceux qui prennent soin des autres et accompagner ses adhérents à relever les défis de demain sont autant de réponses apportées par la MNH à  ses adhérents et leurs ayants droit.

 

Sur le même sujet